Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Comment détecter une arnaque sur un site de petites annonces entre particuliers

 

Les achats et ventes sur les sites de petites annonces se sont multipliés ces dernières années. Malheureusement, certains acheteurs et vendeurs ne sont pas toujours très honnêtes. Pour cette raison, la vigilance s’impose ! Si vous souhaitez acheter ou vendre un bien sur un site de vente entre particuliers, suivez nos conseils pour détecter facilement les arnaques

 

1.    Se méfier des contacts par email uniquement

De manière générale, évitez tout achat ou vente avec un interlocuteur qui ne répond jamais au téléphone, ou qui vous contraint à communiquer uniquement par email.

Cas de l’arnaqueur injoignable : juste après la mise en ligne d’une annonce, vous recevez un SMS d’un potentiel acheteur vous indiquant qu’il est intéressé, mais qu’il souhaite que vous le recontactiez par email. Dans ce cas, il est possible que vous ayez affaire à un arnaqueur.

La solution : pour vous prémunir de ces arnaqueurs, vous pouvez passer par un site qui vous assure d’avoir affaire à des acheteurs et vendeurs de confiance, tels que le site d’achat/vente entre particuliers Negozen.fr.

 

2.    Écarter les internautes « trop pressés ».

Si vous postez une annonce d’un bien de valeur sans publier de photos, et qu’un acheteur est prêt à l’acheter sans même avoir pu voir votre objet, eh bien il s’agit certainement d’une arnaque.

Cas de l’acheteur « prix ferme » : votre interlocuteur est probablement un arnaqueur si vous avez uniquement un contact email avec lui, et qu’il vous demande votre « prix ferme » sans même avoir vu votre bien.

La solution : méfiez-vous de l’acheteur qui ne vous questionne pas sur le bien en vente, notamment si votre annonce n’est pas complète. Vous pouvez également avoir des doutes si la personne ne négocie pas et vous propose de payer les frais de port en supplément.

 

3.    Éviter le (trop) bon prix

Si vous trouvez un Iphone tout neuf à 40 euros ou un four dernier cri à 50 euros, c’est qu’il y a peut-être « anguille sous roche » ; autrement dit une arnaque !

Avant toute chose, mettez-vous à la place du vendeur. Qui voudrait vendre des objets avec autant de valeur à un prix aussi dérisoire ? Méfiez-vous des trop bonnes affaires, qui pourraient vous apporter des ennuis, en privilégiant des annonces plus réalistes.

Le cas d’arnaque à la bonne affaire : « à ce prix-là, je n’ai pas grand-chose à perdre », « je ne peux pas louper une si belle occasion » … Si l’objet que vous souhaitez acheter n’est vraiment pas à sa valeur, posez-vous des questions. Il s’agit peut-être d’une astuce d’arnaqueurs.

La solution : contactez le vendeur et parlez avec lui, car un très bas prix ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’un arnaqueur…Posez-lui des questions et essayez de décrypter ses intentions, et les raisons de la vente du bien.

 

4.     Prendre garde aux FAUX emails PayPal

Une des arnaques très connues sur leboncoin est l’email frauduleux PayPal. Dans ce cas, l’arnaqueur va vous obliger ou vous inciter fortement à passer par ce mode de paiement.

Cas de l’arnaque PayPal : l’acheteur qui souhaite vous faire un virement par PayPal ne cherche aucunement à négocier. Vous recevez ensuite un FAUX email PayPal vous invitant à envoyer votre colis pour récupérer l’argent de la vente.

La solution : En tant qu’acheteur ou vendeur, vous pouvez privilégier les remises en main propre. Malgré le risque des chèques en bois, vous aurez tout de même moins de chance de vous faire arnaquer. Vous pouvez également passe par des sites de vente entre particuliers sécurisés tels que Négozen. L’argent de la vente est ainsi réellement bloqué durant l’envoi du colis. Le vendeur récupère l’argent uniquement lorsque l’acheteur a récupéré le bien vendu.

 

5.    Se renseigner sur votre interlocuteur

Vous êtes sur le point d’effectuer un achat sur internet à un particulier, mais vous avez un petit doute sur son honnêteté ? Aidez-vous de toutes les informations que vous pourrez trouver sur internet pour trouver la faille d’une potentielle arnaque.

Cas de l’usurpation d’identité : la plupart des arnaqueurs usurpent l’identité de quelqu’un pour pouvoir voler les acheteurs et vendeurs en toute impunité. Ils utilisent ainsi le nom et le prénom d’une personne lambda, ayant un profil assez rassurant sur le Net (Roger, 45 ans, marié, 3 enfants…).

La solution : vous pouvez vous renseigner si le nom de votre interlocuteur a déjà fait l’objet de plaintes, notamment en vous rendant sur le site Arnaque ou Pas, qui recense tous les escrocs présents sur les sites de vente en ligne. Vous pouvez également utiliser des sites de vente entre particuliers qui vérifient l’identité des utilisateurs du site.

 

N’oublions tout de même pas que la plupart des vendeurs et acheteurs entre particuliers sont honnêtes. Toutefois, si vous ne préférez pas prendre de risque, vous pouvez passer par le site de vente entre particuliers Négozen. Il sécurise l’achat/vente, à toutes les étapes de la transaction. Vous n’avez donc plus aucune crainte à avoir.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :