Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Acheter et vendre d’occasion – les 5 avantages à connaître

 

Le marché de l’occasion est en pleine expansion. À l’air des crises économiques et du besoin de consommer mieux et responsable, l’achat et la vente d’objets de seconde main tendent de plus en plus à se démocratiser.

Que ce soit pour une voiture, de l’électroménager ou des vêtements, cette pratique comporte de nombreux avantages. Découvrons-les dans cet article.

 

1.    Pour payer moins cher

Les prix des objets de seconde main sous souvent bien moins chers que des objets achetés en magasin. Pourtant, il n’est pas rare de trouver des objets très peu utilisés, voire neufs, sur les sites de petites annonces ou vide-greniers. Vous pouvez donc faire des économies facilement, sans forcément baisser en qualité.

D’autant que la plupart des biens, notamment pour les véhicules (voiture, motos…) dévaluent très largement du neuf à l’occasion, bien que la qualité soit tout de même au rendez-vous

2.    Pour une utilisation éphémère

Pour les objets, tels que les accessoires et équipements pour bébé qui ont une utilisation très éphémère, l’achat et la vente d’occasion sont de véritables aubaines. Non seulement vous pouvez trouver des objets très peu utilisés à des prix dérisoires, mais nous pouvez également facilement vous débarrasser de tous vos objets encombrant (poussette, landau, cosy, nacelle…) dès que votre bambin a grandi.

3.    Pour remettre à neuf et à votre goût

Vous voulez faire parler votre créativité sans vous ruiner ? Vous souhaitez avoir des chaises rouges pétantes dans votre cuisine, mais vous ne trouvez pas le modèle parfait ? Aucun problème ! Trouvez les modèles de chaise qui vous plaisent sur un site de petites annonces, puis repeignez-les entièrement de la couleur de votre choix. En un coup de pinceau et quelques euros, vous aurez enfin les chaises que vous imaginiez.

Pour les bricoleurs et bricoleuses qui aiment réparer et remettre à neuf des objets, l’occasion est également une très bonne idée pour se faire plaisir à moindre coût.

4.    Pour avoir un style vintage

Souvent, les meubles achetés en magasin n’ont pas le même cachet que de véritables meubles anciens. Pour donner un style vintage à une pièce, allez chiner en brocante, sur les vides greniers ou les sites de petites annonces. Vous trouverez très certainement ce que vous cherchez, et très probablement avec un prix bien moins élevé qu’en boutique.

En bonus, demandez au vendeur « l’histoire » du bien qu’il vous vend. Quel âge a-t-il, à qui a-t-il appartenu, quel était son usage ?  Il se peut que l’objet que vous achetiez ait connu une autre vie avant d’être en votre possession ! Vous pourrez ensuite raconter l’histoire de votre meuble à vos amis.

5. Pour faire un geste pour la planète

Selon le (Cniid), Centre National d’information indépendante sur les déchets, chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Au-delà du problème des déchets des emballages et packagings, se chiffre montre les dégâts de notre surconsommation. Grâce à l’achat d’occasion, il est possible réduire ce chiffre, car nous réutilisons des objets ayant déjà servi, qui ne sont donc pas jetés.

L’achat de seconde main permet également d’éviter de gaspiller des ressources inutilement. La fabrication d’objets, notamment électriques, va nécessiter de nombreuses ressources. Par exemple, dans un article, GeenIT nous parle de l’empreinte carbone d’un ordinateur Fujitsu. Selon l’étude effectuée par l’institut de recherche Bifa d’Ausbourg, la fabrication de l’ordinateur à une empreinte carbone de 339 kg équivalents en CO2, en comptant la phase de fabrication, le transport et l’assemblage. D’autres exemples notamment dans l’industrie du textile montrent également l’impact écologique énorme de la conception effrénée de nouveaux vêtements.

 

Que ce soit pour la planète, pour faire des économies ou tout simplement pour le plaisir de remettre à neuf, l’achat d’objets d’occasions comporte de nombreux avantages non négligeables. Au-delà de ces bénéfices, on peut imaginer que l’achat de seconde main sera peut-être la principale manière de consommer de demain. Dans quelques années, certaines de nos ressources vont commencer à manquer. On peut alors imaginer un futur tourné vers une utilisation plus parcimonieuse des matières premières, où l’achat et la vente d’occasion feront partie intégrante de notre manière de consommer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :